Vers des supermarchés ouverts jusqu’à minuit… ?

Je me souviens du temps jadis où les bons Français était ébahis, à la fois étonnés et écœurés, en ayant connaissance de l’American way of life avec ces banlieues pavillonnaires sans fin, ses centres commerciaux gigantesques, ses grandes surfaces nombreuses accessibles en voiture, ses horaires d’ouverture ne correspondant plus à un cadre de vie commun ou naturel.

De même, le touriste français était jadis stupéfait, dans certaines contrées asiatiques, de trouver dans les villes des commerces ouverts à toute heure. En France, cela reste l’apanage de quelques centres-villes et commerces « communautaires ». Mais plus maintenant, car le gouvernement Philippe soutient l’ouverture des supermarchés jusqu’à minuit.

La grande distribution est toujours gagnante

On peut s’étonner que, ces dernières années, les lois « Alimentation » aient complètement manqué l’objectif affiché. Ou alors c’était volontaire… En tout cas, les consommateurs ont payé plus cher et les agriculteurs n’ont rien gagné de plus : ce sont les (gros) intermédiaires et distributeurs qui se sont servis dans l’histoire.

Aujourd’hui, le gouvernement français continue d’encourager les supermarchés et la grande distribution. Plutôt que de soutenir les circuits-courts, il donne sa préférence à une consommation d’ordre industriel. Celle-ci présente l’avantage de nourrir facilement beaucoup de monde (et d’engraisser les copains ?), mais avec des produits de piètre qualité, aux prix souvent injustes, et aux ingrédients déplorables pour la santé voire carrément cancérogènes.

Un projet de loi sans compensation financière obligatoire

C’est Mediapart qui a éventé le contenu du nouveau projet de loi du gouvernement Édouard-Philippe. Non content d’encourager le travail le dimanche, il veut permettre aux commerces alimentaires d’ouvrir entre 21 h et minuit, soi-disant pour « favoriser la croissance des entreprises » (de certaines au détriment d’autres, sans aucun doute…). Qui plus est, les commerces qui obtempéreront ne seront soumis à aucune compensation financière obligatoire.

Il est curieux que dans un pays où l’on ne sait ni ne veut plus travailler certains s’ingénient à tout faire pour rendre le monde professionnel infernal. Les consommateurs ingrats d’un côté, les forçats nocturnes fiers de leur situation de l’autre (pensons déjà aux étudiants qui trouveront la mesure formidable…).

C’est l’individualisme à grande échelle, politiquement promu, et la fin d’un modèle de vie française qui avait su résister longtemps. Fini le cycle naturel de la vie, fini le cocon familial, fini le rythme des saisons… Les Français deviennent des consommateurs amorphes comme les autres.

2 commentaires


  1. Un autre militaire francais est decede ce matin a la suite des blessures, ce qui porte le nombre de morts a 11, 9 francais et deux grecs, celon la presse espagnole. Quand aux degats materiels legrec a percute deux avions italiens et 3 francais. pour info la chaine de production des F16 fonctionne toujours et au moins jusqu a fin 2016 et pas a la cadence de 1 par mois ! alors arretez vos commentaires stupides !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *